1er déploiement IoT : à quoi m'attendre ?

Votre entreprise a décidé de se lancer dans une transition IoT. Vous faites partie du projet de ce premier déploiement. Mais vous ne maîtrisez pas totalement le sujet, ni les domaines de compétence dont vous allez avoir besoin.

A quoi s’attendre pour ce type de de projet complexe ? Comment s’y prendre et par où commencer ? Quels sont les points cruciaux à anticiper ?

On vous a concocté un condensé du déroulé d’un projet avec des conseils pour que vous puissiez vous impliquer et piloter au mieux ce projet.

 

La naissance de votre projet

Pourquoi avoir lancé ce projet ? Comment ce projet est-il né ?
Vous avez fait le choix d’une solution connectée pour apporter un plus à votre produit ou à votre organisation et vos process internes.


Si vous en êtes là aujourd’hui, sur le point d’entamer la première phase du lancement de votre projet, c’est que vous avez étudié et mesuré le ROI de cette solution intelligente.
C’est ce qui vous a motivé à mener ce projet. Vous pourrez retrouver notre article sur l’estimation du ROI d’un projet IoT qui vous donnera des éléments de réponse si vous avez des doutes.
Vos équipes ont donc mené un long travail préalable lors duquel elles ont étudié le marché, les produits concurrents, analysé la valeur ajoutée que devrait apporter votre produit, recueilli des feedbacks d’utilisateurs,...

Tout a été rassemblé pour réaliser non pas le produit parfait, mais le produit qui ferait la différence et pour lequel vous avez monétisé sa valeur ajoutée.

 

Les différentes étapes pour arriver au produit fini

Pour arriver au produit fini, il s’agit de suivre une succession de phases et de grandes étapes, dont aucune n’est à minimiser.

 

La définition des usages

transition IoT

Vous avez défini l’ensemble des services que devra proposer votre produit à ses utilisateurs.

Vous avez réussi à matérialiser les raisons pour lesquelles votre produit doit exister et en extraire les principales fonctions : ce qu’il va apporter de plus qu’avant, ce qu’il va apporter de plus que ses concurrents.

Une fois ce travail réalisé, vous allez pouvoir passer à la conception de votre produit.

 

La conception de votre produit

Maintenant que vous avez une idée précise de votre produit, vous allez pouvoir vous concentrer sur ses principales fonctionnalités et leur mise en œuvre.

Pour chaque fonctionnalité, vous allez définir des caractéristiques techniques, évaluer les enjeux, les risques et les critères de performance.

Grâce à cette étape, vous obtenez une vision plus précise de votre produit et vous êtes prêt pour lancer son développement.

 

Le développement

C’est la mise en pratique. Lors de cette phase, on met en place les fonctionnalités, en se reposant sur les différentes compétences métiers : la mécanique, le hardware, le Cloud, le software,...

Lors de cette phase, un leader projet organise et synchronise les différentes phases de développement et plusieurs points d’avancement avec le client.

Objectif : obtenir un prototype fonctionnel dans le délai imparti avec les ressources allouées.

 

L'industrialisation

transition IoTUne fois le prototype obtenu, il peut y avoir une v2, voire une v3 pour venir corriger des petites imperfections ou passer les tests et certifications ciblés. Mais votre produit touche au but. Il est prêt à être produit en grande série. 

La prochaine étape consiste à se faire accompagner par un industriel pour réaliser la production.

Vous pensiez ensuite avoir franchi la ligne d’arrivée ? Vous avez vécu la naissance de votre produit, maintenant, c’est à vos clients ou utilisateurs de le découvrir. Et cette prochaine phase sera cruciale et tout aussi longue (du moins, c’est ce qu’on vous souhaite !).

> En savoir plus sur les étapes d'industrialisation d'un produit intelligent.

 

L’exploitation

Une fois le produit fini entre vos mains, ce n’est que le début !

Le développement a pu vous paraître long. Tous ces mois de mise au point, de questionnement, de doutes...

Vous avez l’impression d’avoir enfin franchi la ligne d’arrivée avec le lancement de votre produit.

En réalité, c’est maintenant que tout va vraiment pouvoir commencer pour vous. C’est là que le marathon commence ! Car vous allez devoir gérer cette flotte de produits connectés, traiter les données associées, s’il y en a, et assurer la maintenance de votre solution, le cas échéant.

La distribution et commercialisation de vos produits ont dû être mis au point par vos équipes de vente et marketing.

Mais il y a une partie technique importante de suivi de ces objets qu’il vous faudra avoir prévue en détail. 

Il s’agit de ce qu’on appelle la gestion du parc de votre flotte d’objets. C’est ici que sera valorisée l’interface Cloud que vous aurez mise au point pour suivre toutes les données souhaitées. C’est ce qui pourra vous permettre de faire évoluer, voire d’ajouter un service par la suite, après avoir observé votre produit fonctionner entre les mains de vos utilisateurs et avoir recueilli quelques feedback supplémentaires.

connectivité

Exemple d'une interface Cloud de suivi d'objets

Voici quelques exemples de ce que que vous serez en mesure de gérer grâce à cette plateforme de suivi :

  • la maintenance à distance avec la gestion des alertes,
  • la mise en service de vos produits dans les mains des utilisateurs,
  • la vie et l’évolution de vos produits et de vos services :
    • l’identification, voire la localisation de ces produits : parmi votre flotte d’objets, il vous faudra savoir lesquels sont actifs
    • dans la majorité des cas, un produit connecté va subir des évolutions, des mises à jour, des corrections de bugs. On vous conseille de prévoir un mode opératoire, voire d’en avoir simulé un avant le déploiement de vos produits.

 

C’est peut-être ce qui a motivé l’élaboration de votre transition IoT et de votre produit, dans ce cas, le service client et le service après-vente prennent ici tout leur sens.

Vous avez alors mis en place une équipe de support pour vos clients et pour pouvoir intervenir sur plusieurs sujets en cas de besoin (aide à la mise en service, dépannage et maintenance des produits,...).

 

La Business Intelligence (BI)

Dans certains cas, les données générées de vos objets, combinées à d’autres informations, constitueront la raison d'être de votre projet et seront d’une grande valeur pour votre entreprise. Dans ce cas là, vous aurez anticipé dès le départ que les données remontées doivent être interprétées, traitées et couplées à d'autres données commerciales ou opérationnelles. C'est ce qu'on appelle la Business Intelligence.

 

uN ENVIRONNEMENT TECHNIQUE QUI PEUT S'AVéRER COMPLEXE

Derrière votre produit intelligent, se cache une multitude de métiers et de compétences pour réaliser cette connectivité :

  • du hardware : pour tout ce qui va permettre de réaliser la conception de la carte électronique, son routage, sa préparation au passage des certifications, sa version industrialisable ;
  • du firmware, pour tout ce qui concerne la connectivité. C’est l’intégration de modules ou microcontrôleurs qui vont contenir les données des capteurs intégrés à la carte électronique ;
  • du Cloud, pour mettre en place une interface graphique qui mettra en forme les données de vos objets ;
  • du mobile, si vous avez choisi de mettre à disposition une application mobile pour vos utilisateurs ;
  • de la méca : il s’agira de la conception, de la modélisation et de l’industrialisation de ce qui va constituer l’enveloppe extérieure de votre produit. C’est ici que se joue l’identité visuelle de votre produit. Cela joue une place importante et c’est souvent la première chose que vous et votre équipe aurez en tête avant le lancement du projet.
  • mais aussi de la R&D pour des questions de Machine Learning, d’intelligence artificielle, et d’autres sujets pointus...
  • Enfin, et on aurait pu commencer par cela, car c’est une étape à penser en amont du projet, ce sont les enjeux de cybersécurité : avoir préalablement défini le niveau de sécurité souhaité et souhaitable pour vos utilisateurs, afin de protéger et de sécuriser votre produit.

> Retrouvez également les métiers Rtone ici.

Vous n’êtes certainement pas familier avec toutes les compétences, peut-être même avec aucune d’entre elles. Mais cela ne vous empêchera pas de mener à bien ce projet jusqu’au bout.

Il s’agira ici de bien s’entourer, de désigner un chef de projet en interne qui saura coordonner les différents prestataires et les différentes tâches.

Côté fournisseurs, plusieurs choix s’offrent à vous. On vous a préparé un résumé dans cet article.

Si vous avez choisi plusieurs prestataires, les leaders projet désignés devront se coordonner et se synchroniser entre eux. Si vous avez choisi un prestataire global, le leader projet sera un peu comme le chef d’orchestre de la réalisation de votre produit.

> Lire l'article sur le choix d'un prestataire pour son projet IoT

 

Le rôle de ce leader projet est crucial. C’est lui qui donne la direction, qui va garder le cap, qui donne la vision et qui impose le rythme et synchronise les métiers en fonction du délai et du budget impartis. Il est le vrai garant du projet.

On vous explique l’importance de la synchronisation des métiers avec un cas concret ici :

 

 

Garder en tête la valeur de votre produit pour votre utilisateur

On vous conseillera de toujours garder en tête la valeur que votre produit va apporter.

Cela vous permettra de ne pas vous laisser tenter par une belle liste exhaustive de fonctionnalités rêvées !

Car c’est là que se joue le résultat de votre futur ROI. Plus vous vous rapprochez d’un produit fonctionnel (et qui donc répondra à une problématique principale) qui sera mis rapidement sur le marché, plus vous pourrez espérer atteindre votre ROI ciblé. En gardant toujours ces objectifs en tête, votre produit sera forcément plus rentable qu’un produit que vous mettrez des mois à peaufiner avec toutes les fonctionnalités rêvées.

Par ailleurs, l’avantage d’un produit connecté, c’est que vous pourrez tout à fait prévoir de faire des évolutions, des mises à jour, voire d’ajouter de nouveaux services à distance, une fois votre produit entre les mains de leurs utilisateurs. Un produit sur le marché vaudra toujours mieux qu’un produit parfait !

Pour que votre solution connectée réponde à vos attentes et que votre transition IoT vous procure le retour sur investissement attendu, nous suivons donc une question fil rouge :

  • Que voulez-vous que le produit fasse ?
  • Quels usages pour l’utilisateur final ?
  • Quels sont les avantages/gains du produit ?

Ces questions sont essentielles pour conserver un alignement à toutes les étapes de votre parcours IoT précédemment détaillé. C’est l’un des principes des méthodes Agiles que nous mettons en place ensemble avec nos clients tout au long du projet. On vous explique comment ça se manifeste dans le point suivant.

 

Un état d’esprit ouvert pour une organisation flexible et efficace

Au-delà des compétences techniques, nous attirons votre attention sur un point trop souvent négligé et pourtant essentiel pour la réussite d’un tel projet : l’état d’esprit. 

Une transition IoT implique de nombreux changements. Parfois même, ces changements vont venir profondément modifier la structure de vos services et des process internes de votre entreprise.

Il est essentiel d’être lucide à ce sujet au plus tôt. 

Conscients de ces chamboulements, et pour vous préparer à cela, nous abordons, chez Rtone, chaque projet avec l’état d’esprit d'agilité.

En quoi cela consiste ? 

Nous fonctionnons autour de sprints.

Concrètement, on “découpe” le développement du produit en plusieurs courtes périodes appelées “sprints”. Durant chaque sprint, on va développer une fonctionnalité (ou parfois juste avancer dans le développement technique) - dont la priorité aura toujours été préalablement définie.

transition IoT

Ce fonctionnement permet de s’organiser autour d’un cadre et d'un périmètre commun (plutôt qu’un cahier des charges). On s’accorde avec le client autour des critères clés, de leurs attributs de valeurs, d’un budget et d’une deadline.

Selon nous, cette méthode offre le meilleur rapport sécurité - performance - innovation

Chez Rtone, tout projet commence avec un sprint 0 qui permet de définir tout cela ensemble. On vous explique comment nous appliquons cette méthode un peu plus en profondeur dans cet article autour des méthodes agiles. 

Ainsi, tous les acteurs avancent avec le même niveau de compréhension des enjeux et avec les mêmes objectifs !

Puisque les exemples sont plus parlants, nous parlons de cette méthode et du sujet de la performance projet dans le cas client ENOVAP.

> Pour aller plus loin, téléchargez le cas client ENOVAP.

 

En Conclusion

Pour résumer cet article, voici les principes à respecter pour la réussite d'un premier déploiement IoT :

  • Anticiper les principales phases de développement,
  • Ne pas sous-estimer la phase de vie de produit, une fois qu’il est sur le marché,
  • Toujours garder en tête le ROI ciblé et la valeur apportée à l'utilisateur par votre produit,
  • L’importance de la synchronisation des métiers,
  • Permettre un mode de travail flexible pour palier au mieux les obstacles potentiels.

Vous en savez maintenant un peu plus sur un lancement et un premier déploiement IoT. Cet univers vous paraît peut-être nouveau mais vous avez désormais les clés pour mener à bien ce projet et en assurer sa réussite.

 

Pour aller plus loin, téléchargez le guide gratuit

guide acheteur