IOT

Les 4 promesses de l'IoT pour la supply chain

La logistique, c’est un peu la partie dont on pense qu’elle roule toute seule et dont on aimerait ne pas avoir à se ...


La logistique, c’est un peu la partie dont on pense qu’elle roule toute seule et dont on aimerait ne pas avoir à se soucier. Mais quand un souci arrive, c’est une histoire que les entreprises redoutent toutes.

On ne compte alors pas les heures passées au téléphone à la recherche de sa précieuse marchandise !

Car c’est tout un périple auquel elle doit faire face pour se retrouver sur les étagères qui lui sont destinées : traversée de frontières et de douanes avec les modalités administratives qui vont avec, différents modes d’acheminement (routier, aérien, ferré,...), passage entre les mains de nombreux opérateurs et transporteurs et donc une probabilité accrue d’erreurs humaines qui peuvent survenir,,...

Il arrive donc régulièrement que la marchandise soit perdue ou endommagée, et cela, peu importe les efforts dont ont fait preuve les équipes pour se prémunir contre tous les risques possibles.

Mais alors, comment faire en sorte de garder le contrôle sur sa marchandise ?

La chaîne logistique est un processus complexe qui doit faire face à un problème majeur :  le manque de suivi en temps réel pendant le transport, aussi bien par les opérateurs que pour leurs clients.

Avec ses promesses, l’IoT vient enfin bousculer la supply chain traditionnelle et apporte des solutions réelles à ces problématiques récurrentes subies aussi bien par les opérateurs que par leurs clients : suivi en temps réel, sécurité des marchandises, amélioration des délais, meilleure gestion des stocks,...

Voyons comment l’IoT vient répondre à ces défis !

 

Qu’entend-on par supply chain ?

Tout d’abord, un petit récapitulatif des étapes de la supply chain qui nous aideront à comprendre les problèmes qui lui sont liés :

  • La production : c’est la première étape de la supply chain, le moment où les robots de Nicolas et Léa voient le jour à l’usine ! Tout commence par l’assemblage - il ne doit manquer aucune pièce -, le conditionnement (et avec, le packaging, l’emballage, l’étiquetage). C’est ici que débute le suivi de la marchandise.

  • Le transport. Les robots partent pour l’aventure de leur vie ! Ils sont pris en charge par un transporteur, un sous-traitant sélectionné par Nicolas et Léa. C’est une étape déterminante pour l’intégrité des marchandises. D'autant plus si elles doivent être conservées dans le froid, il faudra veiller à ne pas briser cette chaîne du froid. D'autres paramètres sont à prendre en compte pour le type de transport adapté à la marchandises : le chaud, les chocs et vibrations,...

Fun fact : lors de transports intercontinentaux, une marchandise peut être chargée et déchargée plus de 200 fois et passer entre les mains de plus de 20 transporteurs différents (selon Argon Consulting www.argon-consult.com). Un véritable périple !

  • Le stockage. L’endroit où tout commence pour ses vendeurs. C’est le point de départ de l’acheminement vers ses distributeurs et clients finaux.

  • Le circuit de vente au client final. Il peut être court : de l’usine à l’endroit de vente. Ou long : si différents intermédiaires se chargent de dispatcher les robots vers diverses entités, grossistes ou détaillants qui eux se chargeront de le vendre aux clients finaux. La longueur du circuit impacte directement le nombre d’acteurs dans la chaîne.

Quels sont les défis à relever à chacune de ces étapes ? Comment les entreprises y font face ?

 

Les défis de la supply chain

La gestion de l'incertitude

LlIoT pour la supply chain

  • Identifier et localiser les actifs en mouvement

Une fois la marchandise en cours d’acheminement, l’entreprise qui en est propriétaire et ses clients n’ont souvent pas de visibilité en temps réel sur la cargaison. Le seul moyen de vérifier où elle se trouve est de le faire manuellement. Pour ça, le fabricant ou le client doivent appeler la centrale du transporteur, qui elle peut ensuite tenter de joindre le livreur sur la route. A cette difficulté s’ajoute donc…

 

  •  Le nombre élevé d’opérateurs

Dû au nombre conséquent d’opérateurs qui peuvent prendre en charge une marchandise au cours du transport, du stockage et de la livraison, l’un des plus grands défis de la supply chain est de savoir où se trouvent vos produits et qui les a entre les mains pour pouvoir réagir en cas de pépin. À cela s’ajoute le fait que tous les transporteurs n’utilisent pas les mêmes protocoles de suivi, ce qui accroît la difficulté de localiser les assets.

Ce manque de visibilité entraîne plusieurs soucis, notamment…

 

  • Le manque d’anticipation

De nombreuses variables empêchent les livreurs de pouvoir prévenir des délais : accidents de la route, bateaux/avions-cargos annulés, erreurs ou longueurs administratives, pannes… Un délai en entraîne un autre et chaque maillon de la chaîne est impacté. Le transport de la marchandise gagnera en efficacité lorsqu’il sera possible d’anticiper de manière précise l’arrivée des cargaisons à chaque point de relais.


Ce manque d’anticipation empêche également le bout de la supply chain de pouvoir déterminer avec précision les stocks (en magasin notamment) et de servir correctement les clients finaux.

 

  • Vérifier l’intégrité des assets durant le stockage et transit

Une fois en cours de route, il est également impossible pour les entreprises de vérifier si leurs marchandises fragiles ou périssables (nourriture réfrigérée, fruits et légumes délicats, produits électroniques fragiles…) ont été compromises. Les seuls ayant ce pouvoir sont les transporteurs, toujours difficiles à joindre sur la route. 

 

L’intégrité des produits est d’autant plus un sujet d'inquiétude pour les denrées coûteuses, telles que les smartphones ou les produits de luxe, sujets au vol en plus de la casse. 

Une marchandise livrée inutilisable entraîne des pertes pour les entreprises. Elle entaille également la réputation de tous les maillons de la chaîne : fabricants, transporteurs et revendeurs, qui doivent tous répondre de l’échec de livraison à leurs clients.


Il y a donc beaucoup d'incertitudes dans toute la gestion de la supply chain. Les entreprises bénéficieraient d’une technologie permettant de remédier au manque de visibilité, aux questions de sécurité et d’intégrité des actifs. La possibilité de visualiser l’ensemble de la chaîne de logistique faciliterait les interventions requises pour prévenir des retards et anticiper la gestion des stocks. 

 

Dans quelle mesure l'IoT peut agir pour la supply chain ?

 

Les bénéfices de l’IoT dans la supply chain

 

Comment faisait-on face à ces défis jusqu’à aujourd’hui ? Depuis les années 70, des systèmes de suivi minutieux de type ERP (comme SAP ou ORACLE) sont apparus pour tenter de donner une vue d’ensemble à la supply chain. Bien que ces outils soient puissants, ils ne sont pas en mesure de fournir les informations en temps réel. C’est ainsi que l’IoT va pouvoir remédier aux problématiques de la supply chain !

Voyons concrètement comment cela peut se mettre en place !

 

Comment l'IoT intervient dans la supply chain ?

Géolocalisation, température, chocs ou vibrations, autant de données qu’il est possible de collecter grâce à la connectivité. Ces données permettent de déterminer le statut et l’état de la marchandise et peuvent être communiquées aux acteurs intéressés en temps réel (fabricants, clients, transporteurs).

Les capteurs peuvent être intégrés à plusieurs niveaux :

  • Intégrés aux emballages, les capteurs envoient des informations concernant la localisation des actifs, leurs chargements / déchargements ou même l’ouverture de la marchandise. Pratique pour un suivi en temps réel et la gestion des stocks !

  • Intégrés aux conteneurs de cargo/camion,... ils permettent d’analyser les conditions dans lesquelles sont transportés les assets et d’intervenir rapidement, par exemple, pour préserver la marchandise si un camion frigorifique venait à dysfonctionner.

  • Dans les entrepôts, le smart warehousing permet de localiser et d’optimiser le déplacement des assets. La connectivité aide à diminuer le temps de recherche des actifs dans les entrepôts. C'est le cas du robot connecté Soly, qui transporte les colis hors-normes vers leur lieu de chargement pour une organisation intelligente des tournées des chauffeurs (colis préparés pour être chargés et rangés par adresse pour un gain de temps lors des livraisons). Ici, la connectivité permet de prendre en compte tous les robots en fonctionnement et d'éviter les engorgements dans les entrepôts logistiques.
  • Exemple du robot Soly
supply chain IoT


  • L’IoT pour améliorer la sécurité des transporteurs : grâce aux données collectées, la situation d’une flotte de transporteurs est toujours connue de sa centrale. En cas de panne ou d’impact, capteurs ou caméras embarquées déclenchent une alerte aux opérateurs pour envoyer de l’aide. Les clients sont également avertis du retard de livraison en temps réel et peuvent prendre des mesures préventives concernant le reste de la supply chain.

 

Les promesses de l'IoT

L’IoT permet donc de répondre aux challenges posés par la supply chain en permettant :

 

  • la traçabilité des marchandises grâce à l’asset tracking

Cette fonctionnalité de suivi en temps réel permet :

  • Une meilleure gestion des stocks. Les inventaires sont constamment actualisés et la comptabilité analytique plus précise. L’anticipation de l’arrivée des stocks s'ajoute à l’optimisation de la planification des inventaires. 
  • Une réduction des risques opérationnels tels que les : pertes, vols, oublis, ou ruptures d’approvisionnement. Grâce à cela, les responsables logistiques peuvent être proactifs et sécuriser le maillon faible de la chaîne immédiatement. 
  • L’optimisation des plannings de production, grâce à la connaissance des besoins de stocks en temps réel.
  • Un meilleur service client car les équipes ont connaissance des délais exacts de livraison et peuvent informer et rassurer les clients.
  • La réduction des délais (de livraison, de passages aux douanes,...) en analysant les temps morts et en anticipant l’arrivée d’une marchandise à un point A. Les transporteurs peuvent organiser le traitement de la marchandise dès son arrivée au port ou à l’aéroport.
  • La sécurisation des équipes de transporteurs face aux accidents.

 

  • l'augmentation et l'optimisation de la productivité
    • En automatisant des processus de production ou dans les entrepôts, là où l’humain n’apporte aucune valeur (l'exemple du robot Soly).
    • Avec une meilleure gestion des flottes de transports : on sait quand et où se trouvera chaque camion ou conteneur pour les utiliser à bon escient.

 

  • un gain de temps
    • En réduisant l’administratif : avec une marchandise qui se traque toute seule, l’IoT diminue le nombre de dossiers à transporter et de signatures à obtenir pour transporter des assets. Les inventaires sont également simplifiés, ainsi que les passages en douanes, avec toutes les informations centralisées à un seul endroit.
    • En prévoyant les pannes grâce à la maintenance prédictive. Les véhicules connectés détectent les pièces usées. La continuité de l’activité est assurée.

 

  • Une diminution des coûts
    • En augmentant la productivité et en améliorant la gestion des ressources.
    • En assurant l’intégrité des marchandises et en réduisant les pertes et le gaspillage.
    • En allongeant la durée de vie de ses équipements (industriels, de transport) dont on peut prévenir les pannes.

 

Intégrée à la supply chain, la technologie IoT permet donc aux intervenants de la chaîne d’être proactifs plutôt que réactifs face aux problèmes d’intégrité, de sécurité et de délais de livraison. L’IoT permet également de réduire les coûts et de rassurer chacun des acteurs de la chaîne. 

 

Une supply chain connectée transforme la profession et vient enfin régler la problématique récurrente de l'incertitude. Elle permet aux entreprises d'avoir plus d'impact en leur apportant flexibilité, précision et transparence de la gestion des stocks. L’innovation améliore la vie de tous les acteurs.

 

Pour aller plus loin, téléchargez le guide gratuit

Guide : comprendre les objets connectés

Articles similaires