Quelles sont les compétences clés pour concevoir un objet connecté ?

Vous avez un projet d’objet connecté et vous allez prochainement rechercher les compétences pour mener à bien ce projet ?

Que vous décidiez de constituer votre équipe de talents ou de faire appel à des prestataires, voici les compétences clés qui seront essentielles à votre projet d’objet intelligent. 


Les particularités d’un projet IoT

 

Des technologies variées

La complexité d’un projet IoT réside dans l’agrégation de technologies variées : développement mobile, cloud, logiciels, systèmes embarqués, connectivité sans fil, électronique, optimisation énergétique… 

technologies IoT

Votre objet connecté est un assemblage de plusieurs briques technologiques

Un peu comme des legos !

Aussi, pour créer votre objet connecté, la particularité réside dans l’interdisciplinarité. Des compétences très différentes sont nécessaires telles que la mécanique, l’électronique, le backend, la sécurité par exemple. 

 

L’exigence des objets intelligents

Au-delà de l’assemblage de toutes ces technologies, votre objet connecté est destiné à être utilisé. 

Tout l’enjeu consiste donc à rendre votre objet fonctionnel pour votre utilisateur final. 

Il va sans dire que l’objet doit être stable et ne pas se mettre en veille ou réaliser une mise à jour en pleine utilisation ou sans raison.

Toute la complexité de l'objet est généralement invisible, cachée dans l’objet. L’utilisateur ne doit pas être limité dans son usage par des questions techniques (consommation d’énergie, programmation, maintenance, etc).

 

Cela peut sembler évident mais dans les faits, c’est une complexité à intégrer dès la conception de votre objet et dans l’anticipation de la maintenance. 

Dans le cas d’un objet destiné à des particuliers, la connectivité et l’électronique embarquée doivent être au service des usages de votre client. On recherche un objet simple d’utilisation. Dans le cas du cooking planner popotte duck par exemple, l’utilisateur ne doit pas être bloqué par une mise à jour au moment où il souhaite utiliser son canard ou l’application associée. 

 

Aussi, votre objet connecté doit répondre à plusieurs exigences de sécurité et cybersécurité. On le conçoit notamment dans le cas d’un objet destiné à des enfants comme le robot interactif leka.

Un certain nombre de normes sécuritaires seront à suivre pour venir certifier votre produit. Nous en parlons davantage dans cet article autour des certifications CE

Vous aurez également à intégrer des principes de cybersécurité et protection des données. 

Nous y reviendrons dans la suite de cet article. 

 

Les compétences techniques

Pas de panique ! L'idée n'est pas de vous assommer avec de longues explications techniques. 

Nous abordons les compétences clés pour votre projet IoT 

 

La mécanique

La mécanique permet de concevoir un produit esthétique et ergonomique qui va intégrer les différentes technologies et s’adapter aux environnements dans lesquels il va évoluer. Il s'agit de choisir les formes et les matériaux adéquats. 

mécanique IoTCette compétence est un fil rouge dans votre projet; depuis les études de faisabilité, les validations de POC et prototypes, et jusqu’à l’industrialisation de votre produit. 

Pour être plus concrets, l’exemple de ce projet peut témoigner du rôle central de la mécanique pour la réalisation de votre produit.

> En savoir plus sur la compétence mécanique

 

Le hardware

Le hardware permet de concevoir les objets capables de capter, mesurer et transmettre les informations. 

Pour ce faire, il va falloir designer des cartes de circuit et intégrer des puces et des capteurs. Et pour rendre votre produit intelligent, il sera composé au minimum d'un microcontrôleur ou d'un microprocesseur.

Le hardware vient également gérer l'alimentation en énergie de votre objet.

hardware

En plus de l'intégration de la connectivité sur votre objet (ou device), le hardware peut également être responsable de fonctions gateways (des passerelles responsables de collecter et transmettre les données de votre réseau). Pour aller plus loin et découvrir l'étendue des expertises hardware, c'est ici :

> En savoir plus sur la compétence hardware

 

Le firmware

C’est une compétence incontournable. Il s'agit du logiciel intégré dans l'objet. 

Le firmware sert à animer votre objet. Ce logiciel embarqué exploite l’électronique des systèmes embarqués dans votre objet. 

Le firmware est donc dans tous les appareils électroniques, quelque soit leur domaine d’application, leur système d’alimentation.

firmware

Les ingénieurs firmware sont amenés à aborder les problématiques de communication (ex: utilisation de fréquences radio), de mesure (ex: systèmes GPS par exemple), de gestion de l'autonomie (limiter la consommation en énergie) et de prise de décision.

> En savoir plus sur la compétence firmware

 

Le cloud computing

Le cloud est un mot qui vous semble familier ? 

Il est vrai que nous utilisons cette technologie à large échelle dans notre quotidien. 

Pour votre projet IoT, le cloud va plus loin. 

Il sert à assurer la communication avec vos objets connectés, à récolter et centraliser les données, les analyser. 

Le cloud sert aussi à piloter des mises à jour à distance et veiller à la sécurisation des données et des communications. 

cloud

Vous êtes curieux.se d'en savoir d'avantage sur les technologies cloud computing et edge computing ? Cet article comparatif pourrait vous intéresser. 


> En savoir plus sur la compétence cloud

 

Le mobile

Le développement d’une application mobile vous permet d’étendre l’usage de votre objet. Cela permet de faire le lien entre les données et l’utilisateur, avec davantage d’accessibilité. 

Vous pouvez visualiser les données de manière esthétique et accessibles partout.

mobileSouvent considéré comme un bonus et considéré vers la fin du projet de conception d’un objet connecté, il est pourtant stratégique d’intégrer le développement mobile dès les premières phases. 

Nous en parlons davantage dans cet article "5 conseils pour concevoir une application mobile IoT".

> En savoir plus sur la compétence mobile

 

Le machine learning

Le machine learning est l'un des grands sujets de Recherche et Développement pour l'intelligence des objets. Le machine learning consiste en des algorithmes qui permettent de créer des appareils plus intelligents, en s'appuyant sur des capteurs et autres dispositifs connectés.

Nous vous avions mentionné plus haut le projet La Grangette. Dans ce projet, le machine learning permet de surveiller et d'analyser la croissance des plantes.

Ainsi, le machine learning permet de faire des prédictions basées sur l’analyse des données

machine learning

> En savoir plus sur le machine learning et la R&D

 

La sécurité

Nous l’avons abordé un peu plus haut dans cet article. 

Et nous souhaitons vous donner un conseil sans plus attendre : la sécurité doit être au cœur de votre projet IoT et ce dès la phase de conception. 

C’est ce qu’on appelle le “security by design”; intégrer la sécurité et cybersécurité dans toutes les étapes du parcours IoT. 

 

Comment faire ? 

Notre méthode consiste à analyser les risques, évaluer la robustesse du produit, sécuriser et enfin veiller à la non-vulnérabilité de votre solution dans le temps. 

> En savoir plus sur la compétence sécurité

sécuritéAvec l'essor des objets connectés, les risques d'intrusion et de hacking sont de plus en plus élevés. 

De nouvelles normes pour protéger les données avec la RGPD ont ainsi été mises en place. 

A venir également, une norme de cybersécurité européenne qui viendra guider la mise en place de standards pour sécuriser vos produits.  

Les enjeux de sécurité sont tels que, d’après cet article, la sécurité dans l'IoT générera près de 17 Milliards de dollars de chiffre d'affaire d'ici 2026. 

 

 

D’autres compétences essentielles à la réussite de votre projet

 

Le cadrage du projet

Au-delà des expertises techniques pour mener à bien votre objet intelligent, la réussite de votre projet IoT est corrélée au cadrage. 

 

Qu’entendons-nous par cela ?

 

Il s’agit de bien estimer vos besoins et vos critères de valeurs. Cela peut paraître évident et pourtant… Bien souvent, la tentation de rentrer rapidement dans le détail des fonctionnalités est grande. 

En tant que chef de projet, vous pouvez dresser une liste de toutes les fonctionnalités attendues, au risque de vous éloigner de l’essentiel : les usages

C’est à dire, ce qui va apporter la valeur ajoutée à votre utilisateur. 

 

Vous connaissez la loi de Pareto ?

C'est le rapport 80 / 20.

Dans une grande majorité, on constate que ce sont 20 % des fonctionnalités qui donnent 80 % de la valeur finale. 

Notre conseil : pensez aux usages et aux priorités. C’est le meilleur moyen de rester dans l’optique utilisateur et préserver la finalité de votre projet. C’est ce qu’on appelle la “technologie au service du business”

 

 

> Voir le replay du webinar “enjeux et opportunités d’un projet IoT”

 

Le pilotage de projet

La complexité d’un projet IoT réside avant tout dans l’interconnexion permanente entre ces expertises

Pour réussir, votre projet, ces expertises doivent progresser de manière coordonnée. 

En ce sens, le pilotage du projet est central pour la réussite de votre projet. Comme un bon chef d’orchestre, vous venez accorder chaque compétence pour trouver le bon accord et le bon tempo. 

 

Nous en parlons davantage dans cet article autour du one stop shop. 

 

 

Nous espérons que cet article vous aura éclairé sur les compétences clés à intégrer ou à sous-traiter afin de mener à bien votre projet de produit intelligent.

Pour aller plus loin, nous vous offrons le guide ultime de l'acheteur IoT. Ce guide gratuit comporte de nombreux conseils pratiques pour vous aider à minimiser les risques de votre projet. 

guide acheteur