5 conseils pour concevoir une application mobile dans l'IoT

Concevoir une appli mobile dans l'IoT

Vous vous apprêtez à développer une application pour votre produit intelligent?

Avant de vous lancer corps perdu, voici quelques conseils pour maximiser vos chances de réussite (et la rentabilité de ce projet). 

Comme tout projet, la conception d'application mobile pour l'IoT doit être abordée avec méthodologie.

Ici, on reprend 5 phases incontournables :

  1. La réalisation du MVP
  2. La mise en avant de sa marque
  3. La définiton des fonctionnalités techniques
  4. Le choix du framework
  5. La liaison firmware/mobile

Au travers de ces 5 phases, nous partageons tous nos conseils pour réussir votre projet d'application mobile dans l'IoT. Cet article est un extrait de notre webinar "5 conseils pour concevoir une application mobile dans l'IoT". 

Pour aller plus loin dès maintenant, retrouvez le replay gratuit du webinar

Voir le replay

1. Adoptez une démarche centrée utilisateur lors de la réalisation de votre MVP

Si vous cherchez l’inspiration dans les applications mobiles de la concurrence, vous verrez que les possibilités de fonctionnalités sont nombreuses. Certaines sont liées au business comme vendre en direct du consommable, monétiser les statistiques, pousser l’utilisateur à l’achat. D’autres vont être poussées par le marketing comme le fait de renforcer une image de marque et faire de la publicité. 

Alors comment avancer?

Plutôt que de chercher dès le départ à prévoir toutes les fonctionnalités, optez pour la stratégie MVP ou « Minimum Viable Product ».

Dans ce cadre, il suffit de vous concentrer sur les fonctionnalités qui servent vos utilisateurs. Au fond, c'est une question de bon sens. La rentabilité de votre produit repose en partie sur l’adoption de l'application par vos utilisateurs. 

Si votre budget le permet, faites vous accompagner par des professionnels de l’UX. Ils vous aideront à identifier un MVP clair qui fait du sens. C'est un investissement qui peut porter ses fruits.

Le bonus est que vous serez plus à l’aise pour travailler en agilité et avoir un produit utilisable et utile après seulement quelques itérations.

 

2. Mettez en avant votre marque, mais dans le respect des directives 

L'objectif est que votre application soit bien intégrée dans l’univers Apple/Android. Elle sera homogène, cohérente et aura une bonne affordance. Aussi, c'est un moyen de soigner l'expérience utilisateur. Pourquoi? Vos utilisateurs sont habitués à ces univers. Ils seront donc à l’aise et sauront rapidement utiliser votre application. 

De plus, si vos interfaces sont natives, elles seront plus rapides à développer. Là aussi faites vous accompagner sur la phase de démarrage des développements. Une bonne agence, qui a l’habitude de faire des designs mobiles, produira une base pour démarrer et fournira des ressources aux développeurs. Le design d’une version du MVP peut suffire. Vous aurez ainsi la garantie que votre image de marque se retrouve dans l’application et les développeurs sauront s’inspirer pour ajouter les caractéristiques complémentaires.

 

3. Portez une attention particulière aux fonctionnalités techniques liées à l’IoT 

Si votre device est mobile, sans connectivité cellulaire ou Wifi, mais connecté en Bluetooth, un gros effort sera à porter sur la connexion smartphone/device. Tous les échanges de données en dépendront ainsi que vos processus de mise à jour OTA qui passeront par votre application. Elle sera aussi le lien entre votre device et votre plateforme web. 

À l’inverse si votre objet est mobile (ou loin des utilisateurs) et connecté en LPWAN ou cellulaire, sans Wi-Fi ni Bluetooth, la connexion avec la plateforme sera directe. Vous pourrez, côté application mobile, vous concentrer sur d’autres aspects comme l’affichage de synthèses de données. 

Attention tout de même à la gestion de l'asynchrone si vous poussez des commandes pour contrôler le device depuis l’application et par le biais de la plateforme. Il existe aussi des devices statiques à la maison sans connectivité cellulaire mais connecté en wifi et Bluetooth. Dans ce cas, l’effort sera partagé, car vous devrez porter une attention à la configuration du Wi-Fi via le Bluetooth ; étape cruciale de l'onboarding de vos utilisateurs. Le reste des échanges passera sûrement en direct par la plateforme.

Chaque cas est unique, mais gardez en tête que votre choix d’usage et donc de connectivité vous pousse à prévoir différemment les efforts de développement.

Pourquoi intégrer le développement mobile dès les premières phases de conception?

Le développement mobile permet de mettre en avant certains usages de l'objet connecté.

Mais si on ne les pense pas en amont de projet, il y a de vraies conséquences. On risque de se confronter à des limitations techniques sur l’objet au moment de développer l’application. 

Pourquoi c’est un problème?

Cela peut générer de nouveaux développements très coûteux. On risque aussi de ne pas pouvoir aller au bout de la fonctionnalité souhaitée. 

Des cas typiques de ces limitations se retrouvent avec la technologie BLE. Il va manquer des données ou l’advertising sera pas pensé de la bonne manière pour être compatible avec iOS et Android pour traiter toutes les fonctionnalités. 

 

4. Prêtez attention au choix du framework 

Même si le cross-plateforme peut paraître intéressant financièrement nous vous recommandons le natif qui présente de nombreux avantages. Les outils fournis par Apple et Google pour développer accélèrent la production des applications (surtout si vous avez un design natif). Vous saurez faire tenir facilement votre application à jour chaque année avec les nouvelles versions d’OS sans devoir attendre la communauté. 

Pensez aussi à l’aspect recrutement. Par exemple Flutter est un framework en vogue, mais il reste encore difficile de trouver des développeurs Dart. Et qu’en sera-t-il dans 2 ou 3 ans ? Enfin dans l’IoT pour exploiter au mieux toutes les possibilités et faire face aux contraintes d'utilisation de la connectivité sur mobile, rien ne vaut les API natives. 

 

5. Gardez le lien entre le Firmware et le Mobile

Notre dernier conseil sera de garder du lien entre vos développeurs firmware et mobile, même s’ils n'appartiennent pas à la même organisation. Si possible créer ce lien en amont dès la conception des interfaces de connectivité pour qu’ils se partagent leurs contraintes techniques respectives.

Pourquoi c'est important?

Vous gagnerez du temps! Les développeurs mobile et firmware gagneront du temps pendant les développements, pour comprendre la documentation rédigée par les uns et les autres, flasher les cartes, déboguer les problèmes de connexion et d’échange de données ainsi que les mises à jours OTA.

Nous en faisons l’expérience au quotidien chez Rtone. Au delà du confort d’avoir les différents métiers accessibles au quotidien, cette proximité nous permet d'économiser un temps précieux pour réaliser les projets de nos clients.. 

 

Aller plus loin : le webinar sur la conception d'application mobile pour l'IoT

Vous voulez aller plus loin ? Visionnez le webinar complet, accessible gratuitement sur Livestorm.

À travers ce webinar présenté par Marine Julieron, Cloud & Mobile Developer à Rtone, découvrez les clés pour réussir la conception de son application mobile dans l'IoT.

Voir le replay