5 choix de fournisseurs pour développer votre solution connectée

 

Vous souhaitez mettre en œuvre un projet d'objet connecté et cherchez le prestataire idéal pour pouvoir le réaliser. Que ce soit pour répondre à un manque de ressources ou des compétences manquantes en interne, vous devez trouver ce prestataire qui saura répondre à votre besoin.

Selon la complexité du projet, les compétences dont vous disposez en interne et votre budget, plusieurs choix s’offrent à vous.

Quels sont les types de prestataires possibles ? Et surtout, comment choisir le bon prestataire ?

Zoom sur les points forts et les faiblesses des 5 types de prestataires qui pourraient réaliser votre projet IoT. 

 

1. Le freelance, un fournisseur indépendant

Le choix du freelance pour votre projet IoT est très tentant. Premièrement, il est souvent moins cher. Au-delà de cet avantage, vous aurez en plus l'embarras du choix : vous trouverez facilement quelqu'un de disponible, en mesure de répondre à votre demande rapidement. Les indépendants ont souvent un profil plus flexible.

Mais restez prudent, faire appel à un freelance présente quelques inconvénients à ne pas négliger.

 

Les risques du choix du Freelance

Nous avons retenu 3 risques principaux dans le fait de choisir un freelance pour un projet d'objet connecté. 

1.Moins de garanties :

Le prestataire de services IoT indépendant offre moins de garanties en matière de qualité, que peut le faire une entreprise solidement implantée sur le marché de l’objet connecté. Opter pour un freelance est judicieux à condition de disposer en interne des connaissances techniques en matière de produit connecté. Ainsi, vous pourrez vous assurer de la pertinence de ses choix et de leur mise en œuvre. Il vous faudra aussi prévoir l'encadrement et le suivi de ce prestataire. A défaut de supervision, vous êtes totalement dépendant de ses décisions, une relation qui peut mettre en péril la réussite de votre projet.

2. Gestion du temps :

Le freelance travaille seul, et vous n’avez aucune maîtrise sur son emploi du temps. En cas d’absence pour congé ou maladie, par exemple, personne ne le remplace et votre projet d’objet connecté prend du retard. Une entreprise structurée permet de pallier ce désagrément. Elle offre plus de stabilité.

3. Connaissances limitées du secteur IoT :

Le fournisseur indépendant dispose rarement d’une vision globale et transversale de l'IoT. Ses compétences se limitent souvent à un domaine précis. Vous devez donc faire appel à des prestataires distincts pour couvrir respectivement l’électronique, le logiciel embarqué, le Cloud et la fabrication de votre objet connecté. Il y a d'abord l’aspect contraignant de devoir trouver plusieurs prestataires : les mettre en relation, correspondre avec chacun d’entre eux, les piloter, les synchroniser, … cela va s'avérer assez énergivore en temps. Au delà de cet aspect, ce choix peut également s’avérer plus coûteux.


Dans quels cas choisir un Freelance pour son projet ?

La liste des risques est assez conséquentes. Cependant, le Freelance n'est pas à écarter dans 100% des cas. 

Par exemple, si vous avez bien cadré votre projet et que vous recherchez un simple exécutant. Vous pouvez alors choisir un freelance comme fournisseur dans le cadre de votre projet IoT. C'est une question de bon sens, si vous maîtrisez bien votre projet et que vous vous êtes bien assuré de ses compétences pour répondre à vos besoins, c'est un choix tout à fait envisageable.

 

2. Le bureau d’études

Un bureau d'étude réunit les compétences pour concevoir un objet. Il pourra vous accompagner dans les études de faisabilité, les prototypages et les phases de développement.

Le bureau d’études (BE) offre un avantage majeur dans la réalisation de votre objet connecté : une expertise avancée du secteur. Vous bénéficiez de l’appui d’une équipe qualifiée et experte dans toutes les étapes de développement du produit connecté. Toutes les étapes ou presque !

C'est là que se trouve le point faible du BE. 

 

Les limites du bureau d'étude pour votre projet d'objet connecté

Le point faible du BE se trouve au-delà de la phase de développement. Il y a peu de chances que votre fournisseur soit compétent pour vous accompagner jusqu'au bout de votre projet.

En effet, la plupart des bureaux d’études n’intègrent pas la phase d'industrialisation en amont. Vous pourriez vous dire que ce n'est pas si grave, vous pourriez solliciter un autre prestataire pour la suite du projet.

Et bien oui mais non ! La situation est plus complexe dans ce cas.

Vous vous exposez à des risques d’incompatibilité, des tests non concluants et donc des retours en arrière sur le développement du produit,... les conséquences peuvent être lourdes et couteuses (en temps et en délais). Comme nous l'expliquons dans cet article, la phase d'industrialisation est à prévoir et préparer en amont.  

> Lire l'article sur les étapes d'industrialisation d'un objet connecté

 

Que faut-il prendre en compte pour faire le bon choix de bureau d'étude ?

Ici nous avons 2 conseils simples.

Le premier, pour une véritable valeur ajoutée, veillez à choisir un BE spécialisé dans votre secteur d'activité avec la maîtrise des piliers hardware, firmware et Cloud en interne. La maîtrise de ces expertises IoT sont essentielles pour mener votre projet de manière performante et limiter les incompréhensions entre les divers corps de métiers. 

Le second consiste à s'inquiéter de l'industrialisation suffisamment tôt. Nous l'avons vu. Nous vous conseillons donc de questionner le bureau d'étude sur son accompagnement dans cette phase d'industrialisation et dans la préparation de votre objet pour l'industrialisation.

 

3. L’EMS, industriel spécialisé dans la fabrication de composants électroniques

L’EMS, quant à lui, est un précieux partenaire lors de la phase d’industrialisation : c'est lui qui assemblera vos cartes électroniques. Il offre une grande capacité de production, et dispose d’une excellente appréhension des coûts produit. 

 

Les limites de l'EMS pour votre projet d'objet connecté

Sachez néanmoins que les EMS sont pour la plupart très généralistes, et peu au fait des problématiques spécifiques IoT. Ils ont certes une grande connaissance de la partie électronique mais sont moins spécialisés sur la partie connectée (microcontrôleurs MCU, modules Linux, protocoles de communication,...).

Dans ce contexte, ce sera à vous de présenter un cahier des charges technique le plus détaillé possible. Au risque de retarder votre projet et de prendre du temps pour le faire correctement. Avec tous les coûts que cela implique. 

 

Dans quels cas choisir un EMS ?

Si vous concevez et développez votre produit connecté en interne, l’industriel est le prestataire idéal lors de la mise en production de vos cartes

Cela signifie que vous allez devoir apporter une expertise sur la partie connectée. Soit vous avez cette compétence en interne soit vous vous faîtes accompagner.

 

4. L’ESN, l’entreprise de services du numérique

L’ESN est experte en digital et en Cloud. C'est à dire qu'ils vous aideront à mettre en forme les données provenant de vos objets connectés.

L'ESN sera généralement en mesure de créer pour vous une interface sur-mesure et spécialisée à votre métier. On parle alors d'une plateforme Cloud qui centralisera vos objets connectés et présentera sous forme de tableaux et graphiques les données que vous souhaitez visualiser et analyser.

plateforme Cloud données

Cette étape, qui arrive à la fin de la chaîne, est primordiale et est souvent à la source de votre besoin IoT. Elle constitue la valeur ajoutée de vos produits connectés.

 

Les limites d'une ESN pour votre projet IoT 

L'ESN est le bon partenaire pour vous accompagner dans l'intégration de votre solution Cloud. Cependant, cela nécessite auparavant que votre projet IoT soit avancé, qu'il soit sous-traité ou développé en interne.

 

Comment bien intégrer l'ESN dans votre projet ?

Dans le cas où vous sous-traitez le développement de votre objet, il faudra apporter beaucoup de vigilance sur le relai entre votre prestataire "concepteur" et l'ESN. C'est à dire, veiller à faire le pont entre la partie hardware de votre produit et l'ESN qui traitera les données recueilli par votre objet. 

En effet, la partie hardware n'étant pas le point fort de l'ESN, un expert technique devra assurer cette transmission. 

 

5. Le PRESTATAIRE GLOBAL

Les cas précédents ont leurs points forts mais aussi une limite commune : ils concentrent rarement une approche globale de tout le parcours IoT, de la conception à l'industrialisation et avec tous les corps de métiers. 

Une autre solution consiste à s'orienter vers un prestataire global, full-stack. C'est à dire des experts de l'IoT susceptibles de vous accompagner dans l'intégralité de votre projet. 

prestataire IoT

C'est l'approche que nous avons décidé de construire avec Rtone. 

Pionniers du développement d’un business IoT avec Rbee Solar, nous connaissons les impacts techniques, organisationnels et business d’un projet IoT. Depuis 2007, nous avons construit une expertise autour de ces points clés : 

  • La souplesse et la réactivité des freelances. Conscients qu’un projet IoT doit respecter un certain time-to-market, nous rassemblons toutes nos ressources humaines pour fournir un produit fonctionnel en respectant votre délai et votre budget. Pour cela, nous appliquons des méthodes agiles. 
  • Des spécialistes tout au long de la chaîne IoT. L'avantage d'être un one-stop-shop c'est que nos experts maîtrisent l'ensemble des besoins IoT : mécanique, électronique, logiciel embarqué, jusqu'au Cloud et mobile.
  • L’expertise du bureau d’études jusqu'à l'industrialisation. En tant que bureau d’études en objets connectés, notre rigueur et notre expérience vous permettront d'éviter les mauvaises surprises. Nous intégrons la notion d’industrialisation dès la phase de conception.
  • Des partenaires industriels de confiance. Nous avons un réseau de partenariats industriels pérennes, de manière à garantir le meilleur rapport qualité/prix pour vos projets IoT. Ainsi, nous maîtrisons parfaitement le pilotage de la production : nous échangeons tout au long du développement sur les contraintes spécifiques liées à votre objet connecté, pour assurer une industrialisation sans difficultés ni retard.

 

Ce qu'on peut retenir

Développer un objet connecté est un projet d’envergure, dont les bénéfices peuvent s’avérer considérables… à condition de se faire accompagner par un fournisseur adapté. Le choix de votre prestataire est donc essentiel, et doit être effectué au regard de vos ressources et de vos contraintes propres.

 

Spécialiste en développement de produits intelligents, Rtone propose une prestation clé en main et couvre à cet effet tous les aspects de mise en œuvre de votre projet IoT. Un interlocuteur unique capable de superviser et de vous rendre compte de toutes les étapes.

Vous souhaitez concevoir une solution IoT ? Découvrez les 5 points clés pour comprendre les objets connectés et réussir dans l'IoT dans ce guide gratuit !

guide acheteur